Saint Germain le 11 avril 2017

Channeling du 11 Avril 2017

Bonsoir, je suis Maître Saint-Germain.

J’étais présent aussi durant cette expérience, l’expérience que vous venez de vivre et qui était voulue ce soir. Elle était voulue ce soir pour vous parler d’alignement, parce que vous êtes dans ces énergies actuellement ce mois-ci, dans l’alignement de vos actions, et comme nous venons de le préciser, dans l’alignement de vos mots. Essayez d’avoir la parole juste et en tout cas, comme l’a fait le dernier Maître que tu n’as pas prononcé, mais qui était Sananda lui-même, d’ essayer d’avoir envers l’autre la parole que l’on aimerait qu’on nous porte à nous-même, dans notre expérience et dans notre champ d’existence.

C’est important de considérer l’espace des mots, l’espace des mots,  parce que cet espace peut être purifié lui aussi, purifié parce que souvent cet espace, dans l’esprit humain, contient ce que vous appelez encore des sous-entendus, des non-dits, des choses interprétables. Alors ici, vous pouvez vous imaginer que je vends la flamme violette cela me fait rire, mais vraiment, vraiment je vais vous parler de ma flamme bien-sûr. Pour purifier vos mots, pour purifier votre langage, vous pouvez employer ma propre flamme, la flamme elle-même elle est vivante et vibrante, pour introduire la parole juste en vous disant :

je désire que la flamme violette soit présente dans chacune des expressions que je vais évoquer, qu’elle purifie ma parole, qu’elle purifie mes mots.

En agissant ainsi, quelques soient vos mots, si une énergie est trop, j’allais dire, trop lourde, trop dense, elle viendra sans doute se purifier dans la flamme et éviter des impacts trop violents. Mais en même temps, si vous étiez capables de prendre un petit temps de recul et sans doute, j’allais dire, avant d’aller  dans un champ de parole où vous savez que vous allez, comment dire, être énervés, être angoissés, être stressés par l’expérience même, prendre ce petit temps de dire : flamme violette consume-moi.

Vous n’allez pas partir en cendres mes amis, la flamme violette va, en vous, prendre toute cette information qui en fait, ne sert pas les plus hauts plans de cette existence. La colère n’a jamais servi aucun plan les plus hauts de l’existence, elle a permis de révéler certes quelques informations et parfois donc elle est utile, mais elle n’est pas utile quand elle est dans le jugement de l’autre. La flamme violette purifie le vide dans l’expérience, le vide entre chaque atome. Cela signifie que lorsque vous émettez une parole qui n’est pas juste et qui n’est pas alignée avec ce que vous êtes et que vous le ressentez , à posteriori, sans pouvoir corriger ce qui s’est passé, je vous invite vraiment à consciemment utiliser la flamme de cette manière :

je demande à la flamme  violette de purifier mes actions de ce jour, de purifier mes mots. Lorsque vous faites cela, vous n’aurez rien créé, ni dans un sens ni dans l’autre sens.

C’est un petit peu comme si vous demandiez à la flamme de balayer cette journée. Lorsque la flamme purifie, elle ne peut pas forcément sélectionner uniquement l’information positive ou négative. La purification ramène votre existence à un état de paix, un état d’alignement simple à la vérité de qui vous êtes et de ce que vous êtes, voilà ce que nous entendons sans doute par paix, et en ramenant cela dans ce plan-là, rien n’est juste ou injuste, tout est parfait.

Mais en même temps, la flamme violette viendra effacer votre création, votre in-création parfois, devrais-je dire. J’entends des questionnements parmi vous sur ce que je viens d’évoquer : si j’utilise la flamme violette et que j’ai prié toute la journée alors l’intégralité de mes prières va s’envoler ?

Oui, c’est exact. C’est tout à fait exact. Mais sur une journée où vous avez ressenti des gros chocs et où vous n’avez été que 15,30 minutes ou 45 minutes, dans un état, que j’allais dire, globalement bon pour vous, mieux vaut repartir à 0, mieux vaut vous offrir un nouveau départ que de laisser des énergies du passé, de votre passé, continuer à se perpétuer dans le futur. Prenons un exemple assez simple et connu de vous : ce que vous appelez le stress au travail. Le stress au travail c’est un stress quotidien, demain vous repartez  avec la même idée sur vos collègues, sur votre famille sur ce qui est employé, sur ce qui se passe, et vous perpétuez la roue des paroles, la roue et l’enchaînement des actions aussi.

Il faut être en capacité, vous ne pouvez pas accélérer et freiner en même temps votre existence, ce que je veux dire par là c’est qu’il faut passer par un point 0, il faut s’arrêter. Arrêter de perpétuer la roue d’in-création, ce que je veux dire par là, c’est d’arrêter de créer quelque chose qui finalement vous dé-crée, c’est-à-dire vous fait reculer de ce que vous êtes vraiment, d’un état de paix, de joie et d’amour. Alors la flamme violette employée jour après jour, va permettre petit à petit de dissoudre chacun des schémas entre vous et votre collègue, entre vous et votre ordinateur, entre vous et votre propre pensée, de dissoudre petit à petit chaque schéma limitant, tout ce qui vous fait croire que vous n’êtes pas au bon endroit, pas au bon moment, pas dans la bonne existence, pas dans la bonne expérience.

Tout cela va disparaître et laisser en vous un espace, et c’est le terme juste, un nouvel espace pour créer une nouvelle expérience, pour diriger votre conscience vers ce qu’elle veut réellement vivre, et pour que l’énergie de l’Univers vous envoie, par l’intermédiaire de vos collègues, par l’intermédiaire  de tout ce que vous allez vivre ou voir, vous envoie de nouvelles possibilités d’expériences. Parfois, le vide de votre corps par exemple, le vide entre les atomes  de votre corps est parfois très très très rempli de choses que vous avez engrammées, accumulées depuis des dizaines d’années. Employez quotidiennement la flamme violette, non sur toute la journée pour cette fois-là, mais simplement de dire : voilà, je me place, là, ici et maintenant dans la flamme violette,  et non pas je purifie toute cette journée.

Voyez quand vous dites à la flamme violette : je purifie toute cette journée, elle va purifier toute cette journée, mais vous pouvez lui demander de purifier votre corps, c’est tout, et allais-je dire, sans rien mettre derrière. Je vais m’expliquer sur cette technique, mais vraiment laissez l’énergie de la flamme violette purifier chaque atome de votre corps, chacun des corps, chaque énergie densifiée, l’information en vous perturbante va densifier quelque chose dans le corps. Alors certains d’entre vous, je les entends, je vous entends, vraiment, ce sont dit : mais dans ce cas-là, je pourrais très bien décider d’employer la flamme violette pour purifier une partie de ma journée et pas une autre, mais tout à l’heure souvenez-vous je vous ai dit, mieux vaut tout purifier que de ne purifier que ce qui va mal, allais-je dire. Pourquoi ?

Parce qu’il existe une autre loi souvent peu connue de vous : la loi d’équilibre, et cette loi elle est si parfaite, si profonde, si holographique, que chacune de vos journée en fait est équilibrée entre quelque chose que vous pourriez appeler le bien, et quelque chose que vous pourriez appeler le mal. Partout dans votre journée, chacune de vos journées est équilibrée ainsi, chacune de vos journées est équilibrée comme cela. Alors quand vous êtes dans un état, j’allais dire serein, vous n’aurez plus ces pics d’expérience haute et pics d’expérience basse, quelque chose va venir équilibrer l’expérience, elle va juste être juste dans le moment présent.

Si vous voulez ne garder que des pics de joie et retirer des pics de peine, la loi d’équilibre, fait que cette énergie trop forte devra être compensée à un moment ou à un autre. C’est un petit peu comme imaginer ce que vous avez appelé le karma, mais sur une seule journée. L’équilibre doit-être présent, pour que vous puissiez recréer, reprendre la main sur votre existence. Donc purifier une relation dans le moment présent, de manière sporadique, bien-sûr c’est utilisé et utilisable, mais demander à la flamme violette de purifier seulement les moments négatifs de votre journée peut créer et souvent crée un déséquilibre, et vous vous dites : c’est drôle j’ai tout effacé, je me sentais mieux, mais le lendemain c’était encore pire, parce que il faut tout équilibrer.

C’est comme si vous aviez une balance de bien et de mal, comprenez cela, cette balance, quand vous êtes équilibrés, vous recevez toutes les informations pertinentes de votre existence, toutes les informations pertinentes vous permettant d’avancer vers votre plus grande dimensionnalité, vers votre plus grande expérience, vers, je dirais, les valeurs les plus élevées à l’intérieur de vous, et en tout cas, tous les états vous permettant de ressentir qui vous êtes en permanence.

Si cette balance est déséquilibrée, même vers le bien, pour revenir sur le plateau de la balance, évidemment il faudra équilibrer les forces. Alors, plus vous jugez l’expérience bonne ou mauvaise, plus vous jugez l’expérience, et plus vous aurez des pics hauts ou des pics bas, moins vous jugez et plus ces pics, allais-je dire, vont s’aligner, et vous ressentirez juste un état de joie, pas extrême, mais un état de joie permanent, un état de paix permanent, et un état d’amour permanent. Les extrêmes sont ici inutiles. L’équilibre est une des clefs, une des lois de l’Univers. On vous a beaucoup parlé de loi d’attraction, de loi de manifestation, loi de karma, mais il existe aussi cette loi qui n’est pas, j’allais dire inter vie, mais une loi de l’équilibre qui soit plus globale et plus juste, j‘allais dire, dans chaque moment et chacune de vos journées, dans chacune de vos créations, parce que chaque journée et votre création, et chaque journée est équilibrée.

Alors souvent, je ris parce que encore une fois j’entends en vous, et vous dites : oui mais aujourd’hui j’ai passé une journée pourrie, rien n’a été, rien n’a été. Voilà le jugement humain. Dans le jugement non humain, dans le jugement hors de la forme, voici ce qui est dit : les contacts pour cette personne ont été mauvais aujourd’hui et chaque personnage qu’il a croisé, cela n’allait pas, mais son corps a fonctionné parfaitement, sa vue a fonctionné parfaitement, sa voiture a fonctionné parfaitement, la relation avec sa femme a fonctionné parfaitement. Voyez ce que je veux dire par là ?

C’est que vous avez été effectivement focalisé sur l’expérience négative, et vous n’avez donc pas pu, j’allais dire, observer le positif qui était venu compenser cela. Oh ils m’ont particulièrement énervé… mais ce que vous n’avez pas senti c’est que, pendant que vous étiez particulièrement énervés, vous vous êtes sentis particulièrement en forme, pour exprimer votre énervement, plus en forme que d’habitude. Parfois certains d’entre vous, qui se sentent mal le moment, au moment où ils sont énervés, au moment où ils s’angoissent, au moment où ils passent leur mauvaise journée, sont plus dans l’énergie que le matin au réveil.

C’est dû aussi à cette loi d’’équilibre, à cette force de vie en vous, mais c’est à vous de voir comment vous voulez utiliser l’énergie de vie, l’énergie de conscience en vous, cette énergie vivante. Vous pouvez l’utiliser, j’allais dire, pour votre version du bien, ou pour votre version du mal, mais cela restera équilibré. C’est pourquoi je vous invite à équilibrer votre journée, à demander la flamme violette sur l’intégralité de votre journée.

Ne vous jugez pas vous-mêmes, c’est sans doute par-là que je voudrais terminer mon discours ce soir. Je ne suis pas sur le bon chemin, je n’avance pas, je ne sais pas où je vais, je ne sais pas qui je suis, je ne sais pas ce que je vais devenir, ça c’est des jugements envers vous-mêmes. Ça c’est des jugements envers vous-mêmes. Le Sage Blanc, l’énergie qui a été déployée toute à l’heure autour de vous, a été fantastique dans un enseignement simple, qui est : montre-moi qui JE SUIS. Ce n’est pas un jugement, quand vous dites à l’Univers : montre-moi qui TU ES, sachant que vous êtes l’Univers, vous montrez à vous-mêmes le plus haut plan de votre existence.

Vous demandez à voir le plus haut plan de votre existence, alors vous allez vivre des expériences peut-être un peu intenses après, mais quelque chose, encore une fois, qui viendra modifier l’énergie autour de vous. Mais restez bien calés sur le fait que vous décidez de votre expérience, que vous décidez la manière dont cette énergie, j’allais dire, est comprise à l’intérieur de vous. Vous décidez ce que vous faites des mots, vous décidez ce que vous faites de ce que vous mangez même, c’est vous qui décidez, de ce que vous cuisinez par vos mots, allais-je dire. Si les ingrédients sont mal mélangés, le plat ne sera pas bon, mais c’est vous qui avez fait la recette.

Trouvez la recette qui fait que votre journée sera savoureuse, trouvez une recette qui fait que dans votre journée vous vous donnez 3 fois par exemple, ce sont des clefs chiffrées, 3 fois l’occasion de féliciter quelqu’un, 7 fois l’occasion de dire merci, et avant de vous endormir 3 fois l’occasion de vous montrer quelque chose qui, dans votre journée, s’est très bien passé. Ces clefs chiffrées : 3, 7, 3, vous permettent d’emmagasiner en vous ce qu’est la parole impeccable, ce qu’est le verbe juste. En ce mois et dans votre énergie c’est important, parce que beaucoup de déséquilibres sont ressentis dans votre corps, sont ressentis dans l’expérience. Alors ayez conscience que vous êtes générateurs de tout cela. Si vous ne savez comment le rectifier, essayez au moins d’introduire le maximum de silence en vous. Essayez de ne pas répondre trop vite, de prendre du temps, de prendre cet espace vide, de comprendre que dans cet espace vide, entre le moment où on vous parle et le moment où vous répondez, dans cet espace se crée un choix : que vas-tu choisir… la réponse automatique ou une réponse un peu plus Divinisée ? Offrez-vous ce choix, ne laissez pas les automatismes de la parole générer sans cesse l’existence, le plan d’existence, et le plan de croyance qui est le vôtre aujourd’hui et dont vous vous plaignez chaque jour, en disant : c’est comme partout, c’est comme tout le monde, c’est toujours pareil. Vous avez continué à perpétuer les mêmes paroles, toujours les mêmes paroles.

Merci en tout cas de votre écoute, de nos paroles. Merci de votre expérience. Prenez soin de vos mots et soyez bénis de la Source.

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner
copie aux conditions suivantes:
-qu’il ne soit pas coupé
-qu’il n’y ait aucune modification de contenu
-que vous fassiez référence à mon site http://sylvaindidelot.com/
-conférences: http://sylvaindidelot.com/conferences/

Publicités