Le Tsunami d’Amour

Une mise à jour de la Mère Universelle Marie

Salutations, je suis Marie. Je suis Marie, La Mère universelle, Mère de la Grâce, Mère de Tous, Mère de chacun de vous, mes chers. Et oui, je viens aujourd’hui parler à vos cœurs, à vos âmes, à votre for intérieur, à votre être, de mon Tsunami d’Amour.

Je suis le Tsunami et vous êtes le Tsunami. Je suis l’océan et l’air et vous êtes l’océan et l’air. Je suis le soleil et la lune et vous êtes le soleil et la lune. Je suis les montagnes, les ruisseaux, les rivières, et vous aussi. Comprenez-vous, mes chers, ce que je vous dis en ce jour ? Nous sommes un.

Est-ce que vous m’acceptez, me reconnaissez-vous comme votre Mère ? Est-ce que vous m’aimez comme je vous aime ; comme mon enfant, comme votre Mère ? Allez-vous accepter de recevoir pleinement tous les présents que je vous offre en ce jour et tous les jours ? Car vous m’êtes précieux, vous l’avez toujours été, vous le serez toujours.

A  présent, parlons de mon Tsunami d’Amour qui progresse et pénètre intensément le cœur de votre planète et chacun d’entre vous, comme je l’infuse en vous. Certains d’entre vous m’ont dit ou ont dit à ce canal : « Je ne ressens rien. Qu’est-ce qui ne va pas ? » Il n’y a rien qui n’aille pas, rien ne va de travers, rien ne manque et vous ne manquez rien. Vous n’êtes pas écarté ; il n’y a aucune créature grande ou petite et sûrement aucun humain ni hybride qui soit écarté par le déluge de mon amour.

Beaucoup d’entre vous se sentent plus bouleversés et n’ont  jamais été aussi perturbés et vous dites : « Que se passe-t-il ? Mère je fais mon travail, j’ouvre mon cœur et pourtant je ressens de l’anxiété, les transitions, le changement, je ne trouve pas mes repères, les pieds sur terre. »

Mes bien-aimés, vous ne pouvez avoir les pieds sur terre parce que vous avez les pieds dans l’eau, vos pieds sont pris dans le Tsunami et je vous envahis, je vous purifie, et je vous restaure, je vous remodèle, je rétablis la vérité et la totalité, la plénitude de qui vous êtes. Je ne vous fais pas cela à vous ; je le fais en vous et avec vous. Et je le fais exclusivement avec Amour.

Avez-vous déjà remarqué, chers cœurs, qu’il y a des bébés, ou même de petits enfants, qui pleurent et crient et qui piquent une colère quand c’est l’heure du bain ? Et pourtant, dès qu’ils sont dans l’eau ils sont heureux et contents et vous avez du mal à les faire sortir. Il en va de même pour une partie de l’humanité, et si je puis dire au sujet de l’humanité il y a beaucoup, beaucoup de cas, où il est nécessaire de changer l’eau du bain, à plusieurs reprises, de nombreuses reprises, oui même quand il s’agit d’un tsunami …

L’inhumanité de l’homme envers l’homme ; la cruauté, la bassesse, le contrôle, la cupidité, la luxure, la peur, tout remonte à la surface. Et il le faut ; pour que tout soit emporté par les marées, par les vents, par les courants qui vous entourent. Si cette énergie, qui est une création humaine, reste en vous elle vous minera de l’intérieur ; elle vous détruira et détruira toute civilisation. Et cela, mes bien-aimés, ne fait pas partie et ne fera pas partie de mon Plan ; ce n’est pas votre Plan, ce n’est pas mon Plan, et cela ne fait pas partie du déploiement auquel je fais référence.

Vous, chacun d’entre vous, est magnifique au-delà de toute imagination la plus folle. Vous n’en captez qu’une lueur de temps à autre mais vous n’avez pas vu jusqu’ici la pleine merveille de votre moi inter-dimensionnel ascensionné ; la restauration de qui vous êtes réellement. Je vous connais, et chers cœurs, je vous appelle et je ne vous appelle  pas par hasard ou avec de l’espérance ; je vous demande de me rejoindre comme  je viens à vous aujourd’hui, maintenant.

Trop d’entre vous vivent dans le passé. A quoi vous sert le passé ? C’est cette illusion du temps et elle n’a pas d’autre signification que de vous montrer et de souligner les choses qui allaient de travers, ou bien de vous procurer des souvenirs mémorables. Vous pouvez les emporter avec vous dans le présent ; cette connaissance, cette intelligence, ce cœur. Mais ne leur permettez pas de vous empêcher d’aller de l’avant.

Nous sommes sur la bonne voie, vous et moi sur cette planète appelée Gaïa. Si vous devez vivre quelque part, si vous ne le trouvez pas dans votre moi sacré, l’endroit pour vivre dans l’instant présent, alors allez dans le futur. Je vous rencontrerai là-bas et je vous ramènerai chez vous et chez vous c’est dans l’instant présent, c’est dans votre cœur, et c’est avec moi.

Le Tsunami prend de l’ampleur. Beaucoup d’entre vous sentent les courants plutôt que la vague ; c’est bien, ne vous en faites pas. Entrez dedans. Cela va changer l’humanité. Ne regardez pas le chaos, il ne peut rien créer. C’est une énergie humaine, de dimension inférieure et ce n’est pas de l’amour. Donc, reconnaissez-la, soyez l’observateur, bénissez-la et évacuez-la. Et ensuite, retournez-vous, étirez-vous et laissez-moi vous infuser, laissez-moi entrer en vous, laissez-moi vous rejoindre encore et encore jusqu’à ce que vous sachiez ce que j’ai toujours su … que nous sommes Un.

Allez avec mon amour. Doux anges, allez en paix. Venez avec moi, venez avec moi maintenant car il y a un nouveau monde, Une Nouvelle Terre, Terra Gaïa, à construire, à apprécier et à célébrer.

Au revoir.

Canalisé par Linda Dillon, le 5 juillet  2014

© 2014 Council of Love

Rejoignez-nous sur http://counciloflove.com/  pour voir ce message tel qu’il a été canalisé.

Traduction Patrick rev. Isabelle

Source : http://lasphrebleue.blogspot.fr/2014/07/le-tsunami-damour.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s